La lutéine, ce pigment jaune que certains ont voulu qualifier de « vitamine de la vision » est présente en quantités particulièrement importantes dans la spiruline, commence à beaucoup faire parler d’elle. Saisie en 2002, l’Afssa (actuelle Anses, agence française pour la sécurité des aliments) lui reconnue à l’époque un certain nombre d’allégations, la définissant principalement comme un pigment absorbé dans l’alimentation et qui se concentre dans la rétine où il joue un rôle antioxydant et protecteur de la santé oculaire.

Alors que nous passons de plus en plus de temps devant des écrans d’ordinateur, une étude chinoise s’est intéressée à l’impact de la prise de lutéine sur l’acuité visuelle chez les utilisateurs intensifs.

Le reflet d'un geek dans son écran d'ordinateur - la lutéine de la spiruline semblerait pouvoir améliorer sa perception du contraste sur son ordinateur - Crédits photo CC by Stephen Bowler – https://www.flickr.com/photos/50826080@N00/15082145726/

L’étude : « Une complémentation de 12 semaines en lutéine améliore la fonction visuelle chez des Chinois usagers de long-terme d’écrans d’ordinateur »

Pour résumer en vraiment peu de mots, les effets de la prise de lutéine pure ont été testés sur plusieurs paramètres de performance visuelle chez des jeunes hommes de 22 à 30 ans utilisant beaucoup des ordinateurs sur une durée de prise de douze semaines. Au bout de ce délai, la sensibilité au contraste des groupes ayant consommé des quantités très importantes de lutéine a été sensiblement améliorée tandis que de nombreux autres paramètres n’ont pas été impactés. Les scientifiques en ont conclu que le complément alimentaire de lutéine semblait avoir des effets bénéfiques sur la performance visuelle.

L’étude est en toute apparence plutôt rigoureuse même si l’on aurait évidemment apprécié d’avoir une étude d’impact sur une durée beaucoup plus longue.

Quelle application pour vous en pratique ?

L’étude est prometteuse et a démontré des effets favorables au niveau de l’acuité visuelle sur des quantités de lutéine correspondant à l’équivalent d’environ 8 grammes de nos paillettes de spiruline.

Ces quantités sont loin d’être anodines. À noter par contre que la spiruline contient aussi de la zéaxanthine, un pigment très proche, sur des quantités aussi très élévées. Il paraît vraisemblable d’envisager que la synergie entre les deux pigments s’avérerait cliniquement suffisante pour dégager de tels effets.

Le résumé complet en texte intégral

Voici la traduction intégrale du résumé de l’étude :

« Nous avons cherché à examiner l’effet de différentes doses de complémentation à la lutéine sur la fonction visuelle de sujets soumis à une exposition de long-terme à des écrans d’ordinateur. Trente-sept sujets sains utilisateurs de longue date d’écrans d’ordinateur et d’un âge compris entre 22 et 30 ans ont été assignés au hasard à l’un des trois groupes suivants :

  • groupe L6 (6 mg de lutéine par jour ; n=12)
  • groupe L12 (12 mg de lutéine par jour ; n=13)
  • groupe placebo (placebo de maltodextrine, n=12).

Les niveaux sériques de lutéine et des indices de performance visuelle tels que l’acuité visuelle, la sensibilité au contraste et la sensibilité à l’éblouissement ont été mesurés en semaine 0 et 12. Après 12 semaines de complémentation à la lutéine, la concentration sérique de lutéine des groupes L6 et L12 a cru de 0,356 (écart-type de 0,120) à 0,607 µmol/L (écart-type de 0,176), et de 0,328 (écart-type de 0,120) à 0,733 µmol/L (écart-type de 0,354) respectivement. Aucun changement statistique depuis le niveau de référence n’a été observé pour ce qui est de l’acuité visuelle non-corrigée et l’acuité visuelle corrigée avec le meilleur choix de lunettes, tandis qu’il y a eu une tendance à l’amélioration de l’acuité visuelle dans le groupe L12. La sensibilité au contraste des groupes L6 et L12 a augmenté avec le complément de lutéine, et ce de façon statistiquement significative pour la plupart des angles visuels du groupe L12. Aucun changement significatif n’a été observé au cours de l’étude quant à la sensibilité à l’éblouissement. La fonction visuelle chez les sujets sains qui ont reçu le supplément de lutéine s’est amélioré, tout particulièrement pour ce qui est de la sensibilité au contraste, ce qui semble indiquer qu’une dose plus élevée de lutéine pourrait avoir des effets bénéfiques sur la performance visuelle. »

La référence : « A 12-week lutein supplementation improves visual function in Chinese people with long-term computer display light exposure » in British Journal of Nutrition, doi:10.1017/S0007114508163000 – PMID: 19586568.

Laisser un commentaire