Le jus d’herbe d’orge est un complément alimentaire extrait de jeunes pousses d’orge et dont on fait souvent des shakes vert intense au goût très prononcé d’herbe fraîche à prendre à jeun. La spiruline elle, est avant-tout un aliment, et même un super-aliment : ses apports nutritionnels sont de l’ordre du complément alimentaire mais vous avez une très grande flexibilité d’usage – vous pouvez la saupoudrer sur une salade pour donner un côté croustillant tout aussi sympathique mais plus sain que des croûtons de pain, la mettre en sauce dans un pesto ou une tapenade, etc.

Bienfaits comparés de la spiruline et du jus d’herbe d’orge

L’idée est d’allier plaisir et santé. En termes d’apports nutritionnels, la spiruline est par ailleurs intéressante pour un plus grand nombre de situations puisque dans une dose quotidienne de 3 grammes (1 cuillère à café), vous avez :

Un réel apport en fer extrêmement assimilable, assurant votre dose quotidienne de la journée

Beaucoup de femmes arrêtent la prise de fer synthétique pour compenser leurs déficits, et prennent de la spiruline. Cela serait impossible avec le jus d’orge, celui-ci n’apportant que 2,5% des AJR et sous une forme peu assimilable (fer non-héminique).

Une dose exceptionnelle de provitamine A

Une cuillère à café en apporte autant que 300 grammes de carottes… ou encore 3 cuillères d’extrait de jus d’herbe d’orge. La vitamine A va intervenir au niveau du renouvellement cellulaire et donc participer à renforcer l’immunité et à la bonne santé de la peau, des cheveux et de la peau…

Une dose exceptionnelle de lutéine

3 grammes de spiruline apportent 1,5 mg de lutéine, contre seulement 0,4 mg dans le cas de l’extrait de jus d’herbe d’orge. Seule la dose quotidienne de la spiruline permet d’apporter tous les besoins quotidiens de ce pigment jaune rare dans l’alimentation qui participe à protéger la rétine de l’oxydation par les UV et qui expérimentalement semble augmenter l’élasticité et la photo-protection de la peau.

Une approche détox différente

La spiruline contient moins de chlorophylle (1% du poids net contre 10% dans l’extrait de jus d’herbe d’orge) mais nombre d’autres pigments intéressants (20% du poids net en phycocyanine par exemple, contre 0% dans l’herbe d’orge). L’aspect détoxifiant de la spiruline a été amplement prouvé sur des modèles humains et animaux pour un grand nombre de métaux lourds, l’irradiation et des traitements médicamenteux à effets secondaires toxiques.

Ce que la spiruline n’a pas et que le jus d’orge a

Beaucoup d’autres choses ! à commencer par la vitamine B12, qui manque à nombre de personnes âgées et de végétariens ; une bonne dose de vitamine B1 et de vitamine B2, etc

Ce que le jus d’orge a et pas la spiruline

Un peu de vitamine C… mais pas grand chose : 5,5% des AJR en une dose, alors que c’est une vitamine très courante dans l’alimentation occidentale. Le jus d’orge a aussi un peu plus de vitamine B9, ou acide folique, une vitamine particulièrement importante pour la femme enceinte – 7,5% des AJR contre 4,5% des AJR – mais ce ne sont pas des sources majeures de cette vitamine dans les deux cas.

Alors, spiruline vs. jus d’orge ?

En définitive, le jus d’orge est un produit qui n’est pas inintéressant mais par rapport à la spiruline, il est surtout recommandé pour les personnes en excès de fer et qui ne peuvent donc rechercher d’apport en provitamine A, d’effet détox ou de boost immunitaire en consommant de la spiruline. En matière de goûts et de couleurs, il y a aussi plusieurs écoles. La spiruline est une approche plus plaisante pour la majorité et requiert moins de contraintes, remplaçant l’avalement à jeun le matin d’une dose intense d’herbe fraîche par une approche plus ludique et gastronome – quid d’un tartare à la spiruline ou un smoothie banane-citron-spiruline ?