Notre système immunitaire est une véritable petite armée, d’une efficacité redoutable mais il peut être mis à rude épreuve au fil de la vie, ou des saisons. C’est pourquoi il est important de lui donner ce dont il a besoin pour fonctionner de façon optimale, et la spiruline se place en bonne position de ses aliments préférés !

Notre système immunitaire, ce surdoué

« Que ton aliment soit ta première médecine » cette célèbre phrase d’Hippocrate résonne plus que jamais dans le contexte actuel.

Notre première défense contre les agressions extérieures est notre système immunitaire : capable de détecter les éléments étrangers – bactéries, virus, champignons… – dans notre organisme, et de les éradiquer, il faut malgré tout lui fournir les éléments nécessaires pour lui permettre d’être efficace. C’est dans ce contexte qu’intervient la nutrition et le choix des aliments que nous mettons dans notre assiette.

Evidemment : privilégier les fruits et légumes, l’agriculture biologique. Mais certains aliments sont réputés pour leur densité nutritionnelle exceptionnelle, et parmi eux, la spiruline est particulièrement intéressante. Cette algue bleue millénaire aux multiples vertus, communément citée comme un « superaliment » est un atout majeur dans une démarche de santé globale.

 

La spiruline, bien avant que ça soit la mode…

Les cyanobactéries, premières algues bleues « vieilles comme le monde » (plus précisément de trois milliards d’années) sont à l’origine de la vie sur terre : en produisant de l’oxygène à partir du dioxyde de carbone, elles ont rendu l’atmosphère respirable et donc permis à d’autres formes de vie d’apparaître. C’est dire le rôle essentiel qu’elles ont joué, depuis toujours !

La spiruline, qui fait partie de cette famille, est microscopique et a une forme caractéristique de spirale, à qui elle doit d’ailleurs son nom. Elle a beau être toute petite certes, sa composition a de quoi faire des envieux : plus de 60 substances actives !

L’aliment le plus complet connu à ce jour

On ne l’appelle par « superaliment » pour rien, il suffit de regarder de plus près ce qu’elle contient :

  • 8 acides aminés essentiels indispensables à notre alimentation et que notre corps n’est pas capable de fabriquer comme la lysine
  • Une grande quantité d’acides aminés non-essentiels parmi lesquels la glycine, l’alanine, l’acide aspartique.
  • Elle est également très riche en Oméga-6
  • Côté vitamines, la spiruline contient 15 fois plus de bêta-carotène (vitamine A) que les carottes, mais elle contient également des vitamines des groupes B, D, E et K.
  • Elle contient 15 pigments dont la chlorophylle, de la phycocyanine des caroténoïdes
  • Et pas moins de 10 minéraux dont le fer, celui qu’elle apporte est très intéressant car mieux absorbé par le corps humain que la plupart des viandes.

Focus sur l’immunité

Maintenant que vous connaissez l’étendue de ses qualités, revenons à celles qui nous intéressent tout particulièrement aujourd’hui, car elles soutiennent l’immunité.

Tout d’abord le fer, qu’elle apporte en grande quantité (La spiruline apporte naturellement du fer, minéral qui joue un rôle essentiel dans la réponse immunitaire, qui est mieux absorbé par le corps humain que la plupart des viandes.

La spiruline contient également de laphycocyanine, un pigment bleu-vert qui lui donne sa couleur et que l’on retrouve pratiquement nulle part ailleurs. Elle est réputée avoir de nombreux bienfaits : antioxydant très puissant, anti-inflammatoire et surtout stimulant du système immunitaire.

Et en plus, elle est universelle !

La bonne nouvelle, c’est que la spiruline convient à tous : enfants, adultes, personnes âgées, mais aussi végétariens et végétaliens particulièrement concernés par le manque de fer. Elle peut également être consommée par les femmes enceintes.

Le bon réflexe au quotidien : ajouter une pincée de spiruline dans votre cuisine ou dans vos smoothies, grâce par exemple aux recettes simples à découvrir ici, comme ce délicieux moelleux au chocolat ou encore cette salade de lentilles estivale